US TREGUNC

DSE : Les séniors prennent la tête du championnat

buteurs.jpg

classement-dse.jpg

tel
A l'issue d'une rencontre prolifique en buts, les Trégunois ont laissé éclater une joie légitime.
Photo Christian Rose


La réserve du FC Lannion est repartie de la Pinède avec une sacrée collection de cartons : quatre jaunes et un autre grand carton (6-1) pour emballer le tout. Avec ce score de tennis, les Trégunois ont réussi chez eux ce qu'ils avaient déjà fait à l'extérieur.

Après avoir marqué onze buts en deux matchs à l'extérieur, mais seulement deux à domicile en autant de rencontres, les Trégunois savaient ce qu'il leur restait à faire pour se rattraper auprès de leurs supporters « maison ». C'est fait.

Trois par mi-temps

Pour atteindre cette demi-douzaine de buts, les joueurs de Greg Bello et de Stéphane Guivarc'h y sont allés progressivement : trois par mi-temps. Mais d'abord deux d'Ollivier. Le premier sur pénalty, à la suite d'un accrochage de Le Carrou sur Lancien (1-0, 31'). Et le second dans la foulée. Sur un service parfait de Lancien qui lui donna la balle dans le bon tempo : exactement quand et là où il le fallait (2-0, 37'). C'était donc idéalement parti pour les Trégunois qui n'avaient pas encore gagné à domicile cette saison. Mais les Lannionnais, eux, n'avaient pas encore perdu à l'extérieur. Daniel se chargea de le rappeler à ceux qui auraient pu l'avoir oublié en profitant d'une passe de Le Bivic pour réduire le score (2-1,42e). Le message fut immédiatement reçu par les locaux. Ollivier (44'), David (45') et Lancien (45'+1) auraient pu refaire aussitôt le « break » mais c'est finalement Iquel qui y parvint. Grâce à une déviation de la tête de Le Gouil sur un coup franc de Le Pors (3-1, 45'+ 3).

Le court est plein!

Au retour des vestiaires, Cloarec (53') et surtout Callac (54', 59') tentèrent bien de relancer leur équipe mais Bosser veillait au grain dans les buts trégunois. C'était le quart d'heure lannionnais. Avant que Le Pors ne repr
enne les choses en main. C'est lui qui permit à Le Gouil de marquer le plus beau but du match d'un ciseau acrobatique au deuxième poteau (1-4, 62'). C'est à nouveau lui qui termina au premier poteau le bon travail d'Ollivier et de Lancien (5-1, 72'). Et c'est enfin lui qui fut décisif sur le but de Lancien qui clôtura la marque (6-1, 75'). Jeu, set et match... n'en jetez plus, le court est plein! 

Denis Vergos

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !